chat-article-blog-celine-laredac

Les chats sont des animaux très propres qui consacrent chaque jour beaucoup de temps à leur toilette. Ils perdent leurs poils au moins 2 fois par an, au printemps et en automne. Mais une perte de poils chez le chat ne doit être que passagère. Découvrez pourquoi votre chat perd ses poils et comment y remédier.

Les raisons de la perte de poils chez le chat

Un chat en bonne santé a une fourrure épaisse et brillante.Si vous constatez une perte de poils anormale, c’est le signe d’une allergie, d’un trouble du comportement ou d’une maladie.

L’allergie par inhalation

L’atopie est provoquée par l’inhalation d’agents allergisants tels que les poussières, pollens, moisissures, etc. Les réactions peuvent varier suivant l’agent, mais des lésions peuvent provoquer des chutes de poils.Le diagnostic peut être établi par des tests intradermiques.

Les parasites

L’hypersensibilité aux piqûres de puces est très courante chez le chat.Une seule piqûre de puce peut provoquer des démangeaisons, une perte locale de poils et des irritations cutanées.Même chose avec la teigne qui s’attaque aux follicules pileux. Les lésions cutanées se présentent sous forme de croûtes, les poils tombent irrégulièrement et semblent rasés.

Maladies responsables de la perte de poils chez un chat

La gale féline est une maladie rare, mais très contagieuse.Elle provoque d’intenses démangeaisons, le chat se gratte sans cesse, de ce fait les pertes de poils sont fréquentes.La dermatite miliaire féline est une maladie cutanée étendue et provoquée par diverses allergies (puces, acariens, poux, médicaments ou aliments).Des petits boutons apparaissent sur différentes parties du corps, si le chat se gratte beaucoup, des zones dénudées peuvent également apparaître.L’alopécie, la perte de poils, peut être complète ou partielle et peut survenir pour plusieurs raisons.L’alopécie psychogène est due à un trouble du comportement. Le chat évacue son stress en procédant à un toilettage excessif.
L’alopécie endocrinienne se manifeste chez les chats stérilisés. La chute de poils est localisée aux parties génitales, à l’abdomen et aux cuisses.Enfin, la chute de poils peut être provoquée par une réaction d’hypersensibilité aux puces ou à d’autres parasites (tiques, teigne), à une infection ou à des déficiences nutritionnelles.

Comment prévenir la perte de poils chez le chat ?

Brosser régulièrement votre chat vous permet aussi de surveiller sa santé.Vous pouvez ainsi détecter toute grosseur, perte de poils inhabituelle ou une irritation.C’est un bon moyen également de détecter d’éventuels parasites comme les puces, tiques, etc.Brosser son chat active la circulation sanguine cutanée, la repousse du poil est ainsi favorisée.Une bonne alimentation contribue aussi à donner à votre chat un pelage soyeux et épais.Un traitement adapté contre les parasites évite la perte de poils.Pour choisir une alimentation et un traitement adaptés pour prévenir ou stopper la perte de poils de votre chat, consultez de préférence votre vétérinaire, lui seul peut vous fournir des conseils et une prescription médicale sûre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.